Rechercher
  • Amandine - Diététicienne-Nutritionniste

Pertes de Poids - Ne baissez pas les bras !


Toute personne qui cherche à perdre du poids se trouve confrontée à ce problème: au bout d’une semaine « d’efforts », on monte sur le pèse-personne pour se rendre compte que l’aiguille n’a pas bougé d’un iota. Parfois les raisons sont évidentes, par exemple si on a fait des excès lors d’une fête d’anniversaire ou après les fêtes de fin d’année. Or, bien souvent, on ne sait pas pourquoi on n’a pas perdu de poids malgré tous nos efforts.

Vous tentez de perdre du poids? Des saboteurs inattendus pourraient nuire à vos efforts de maintien d’un poids santé ou de perte de kilos superflus. Pour atteindre votre objectif de perte de poids, lisez ce qui suit !

Votre poids fluctue au cours de la journée

Il est normal que votre poids fluctue de plus ou moins un kilo au cours d’une journée. Pour évaluer l’efficacité d’un régime il vaut donc mieux mesurer les résultats sur une certaine période. Il ne faudrait surtout pas vous décourager si vous n’avez pas perdu du poids, et en avez peut-être même gagné, au cours d’une journée, voire d’une semaine. Cette anomalie passagère se résorbera rapidement si vous gardez le cap.

Solution: Pour éviter les fluctuations de poids indépendantes de votre volonté, pesez-vous toujours à la même heure et portez les mêmes vêtements. Idéalement, vous devriez monter sur le pèse-personne le matin, avant de manger et de vous habiller. Eviter aussi de vous peser tous les jours mais 1 fois par semaine seulement.

Vous n’arrivez pas à perdre du poids car vous faites de la rétention d’eau

Si vos règles approchent ou avez consommé un plat salé au souper, vous pourriez prendre 500 grammes ou un kilo. Dans les deux cas, il s’agit de rétention d’eau. Or, cette eau non éliminée par votre organisme s’additionne à votre poids, vous donnant le sentiment que le régime que vous venez d’entamer n’est guère efficace, même si dans les faits il fonctionne.

Solution: Pour contourner ce problème, évitez les mets salés et assurez-vous de boire assez d’eau au quotidien. Eviter aussi de monter sur la balance quand vous vos règles approchent !

Vous essayez de perdre du poids trop rapidement

Vous voudriez perdre du poids en un clin d’œil? Perdre un demi ou un kilo par semaine ne vous suffit pas? Après tout, vous entendez sans cesse parler de ces personnes qui ont miraculeusement perdu 8 à 10 kilos en un mois, pourquoi pas vous? Au bout de quelques semaines, vous abandonnez, convaincue que votre échec vient de ce que vous ne perdez pas de poids assez rapidement.

La solution: Gardez en tête qu’il vous a fallu des mois, voire des années pour accumuler ces kilos en trop. Il est tout à fait normal qu’il vous faille un certain temps pour en perdre. N’oubliez pas non plus que les personnes qui perdent du poids petit à petit sont habituellement celles qui réussissent à maintenir leur poids santé à long terme

Vous voyez votre régime comme quelque chose de passager

Vous avez peut-être réussi à perdre du poids dans le passé, par exemple, en vue d’une occasion spéciale. Mais, par la suite, vous retournez inévitablement à vos vieilles habitudes alimentaires et reprenez tous les kilos perdus. Vous considérez votre régime comme une solution à court terme plutôt que comme un changement permanent qui vous permettra de vivre plus sainement.

La solution: Servez-vous de votre régime comme prétexte pour essayer toutes sortes de nouveaux mets. Ce sont vos goûts qu’il faut changer à terme, de sorte que vous aimerez manger sainement et n’aurez pas envie de retourner à vos vieilles habitudes.

Votre poids a atteint un palier

En cours d’un régime, le poids peut atteindre un palier et ne pas changer pendant quelques semaines. Même si ces paliers mettent notre moral à dure épreuve, sachez que cela ne signifie pas que vos efforts sont inutiles. Surtout, ne baissez pas les bras! Il s’agit d’une étape passagère et non d’un échec.

Solution: Il vous faut persévérer! Essayez d’apporter quelques changements à vos habitudes, par exemple en prenant une collation au milieu de l’après-midi pour éviter d’avoir l’appétit dans les talons à la fin de votre journée de travail, ou faites du sport ou bien modifiez votre programme d’exercices physiques.

Vous cédez au discours du « tout ou rien » dans le cadre de votre processus de perte de poids

Un jour, pratiquement sans vous en rendre compte, vous prenez du chocolat à votre pause café. Lorsque vous en prenez conscience, vous décrétez que votre régime est raté. Sur quoi, au lieu de prendre le dîner auquel vous aviez songé, vous mangez de la pizza au restaurant du coin et, à la fin de la journée, vous rapportez à la maison du poulet frit pour le souper. Autant laisser tomber votre régime pour la semaine, pensez-vous.

La solution: Dites-vous qu’un biscuit ne fera pas échouer votre régime. Un mauvais jour n’a pas nécessairement à se transformer en une mauvaise semaine ou en un mauvais mois. Concentrez-vous sur les «bons» choix alimentaires plutôt que sur les choix «parfaits».

Vous ne parvenez pas à perdre du poids car vous avez oublié les petits extras

Lorsque l’on suit un régime depuis un certain temps, on relâche parfois sa vigilance. Vous avez peut-être repris quelques mauvaises habitudes : par exemple, vous tartinez une couche de beurre épaisse sur votre rôtie, grignotez pendant que vous faites la cuisine ou prenez un dessert tous les soirs. Or, ces petits riens peuvent fournir assez de calories en extra pour vous empêcher de perdre du poids.

La Solution: Pour vous aider, tenez un journal alimentaire pendant quelques jours, ce qui vous aidera à rester consciente de ce que vous mangez vraiment. Des chercheurs ont démontré que les personnes au régime qui notaient tout ce qu’elles mangeaient augmentaient nettement leurs chances de succès.

Vous ne consommez pas de «bons» gras

Manger des aliments riches en graisses non saturées, comme les noix, les avocats et l’huile d’olive peuvent vous aider à moins manger d’une façon générale, grâce à l’envoi d’un signal de satiété au cerveau. Il semblerait que ces graisses déclenchent la production d’un composé dans l’intestin grêle appelé oleoylethanolamide. Ce dernier atteint les terminaisons nerveuses qui transmettent les messages au cerveau, freinant ainsi la faim et actionnant un circuit cérébral qui produit une sensation de satiété.

La Solution: Afin d’éviter le gain de poids causé par les bons gras, limitez votre consommation à deux à trois cuillères à soupe (30-45 ml) par jour, c’est-à-dire une poignée de noix ou le sixième d’un avocat.

Vous ne consommez pas suffisamment de calcium

Si vous essayez de perdre du poids, assurez-vous de consommer assez de calcium dans votre régime. Vous avez besoin d’au moins 1 000 milligrammes de calcium par jour provenant des suppléments ou des aliments, à savoir une tasse de lait (250 ml), une tasse de yogourt et un cube de fromage (42 g). Pour les femmes en surpoids qui ont une carence en calcium, l’augmentation de l’apport peut favoriser la perte de poids, selon une étude menée en 2009 par le British Journal of Nutrition.

Des chercheurs de l’Université Laval à Québec ont mené une étude portant sur 63 femmes en surpoids ou obèses qui ont consommé 600 milligrammes ou moins de calcium par jour, soit environ la moitié de la quantité recommandée. Pendant 15 semaines, ces femmes ont suivi un régime hypocalorique et ont pris, soit un placebo, soit 1 200 mg de calcium élémentaire plus de la vitamine D, tous les jours. Les femmes qui ont pris du calcium ont perdu six fois plus de poids que celles qui n’en ont pas pris, soit treize livres contre deux livres.

Selon les chercheurs, le cerveau détecte probablement le manque de calcium et essaie de compenser en augmentant l’appétit pour accroître l’apport.

Vous exécutez la même routine d’entrainement tous les jours

Vous tentez de perdre du poids? Exécuter la même routine d’entraînement jour après jour est dur pour le moral et cela risque de vous décourager.

La solution: Augmentez les répétitions, changez l’ordre des exercices, viser une partie spécifique du corps différente chaque jour, peu importe le type de modifications que vous apportez à l’entrainement, l’essentiel, c’est de varier votre routine suffisamment pour ne pas vous lasser. Mieux encore, votre corps pourra bénéficier de ces changements de routine, car il n’arrivera pas à s’habituer à votre entraînement et tirera ainsi davantage de bienfaits de vos entraînements.

J'espère que ces informations vous seront utiles et je vous souhaite une très bonne continuation dans vos efforts pour atteindre votre objectif de perte de poids !

Amandine Auteserres

Diététicienne-Nutritionniste


80 vues
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon